Photos

ATCL ″De la musique avant toute chose…″ (6)

Fête de la Musique 2014

Cliquez sur une photo pour l'aggrandir ou démarrer le slide show
Photo
1. Lil'P Band
Photo
2. Chanterie de Beyrouth
Photo
3. Christina Haddad et Marc Reaidy
Photo
4. Sandra El Khoury
Photo
5. Diane OSullivan
Photo
6. Chady Nashef

″De la musique avant toute chose…″ disait Verlaine, prônant la poésie musicale. Il a raison. La musique embellit jusqu’à la métamorphose tout ce qu’elle touche de sa baguette magique. Elle est, par ailleurs, la langue universelle comprise par tous les hommes. Aussi mérite-t-elle amplement d’être fêtée une fois l’an.
Cette belle célébration a été lancée, en France, le 21 juin 1982, à l’initiative de Jack Lang et de Maurice Fleuret, envahissant d’une année à l’autre toutes les villes françaises, à la suite de Paris.
À partir de 1986, la fête de la Musique se répandit en dehors de la France, dans beaucoup de pays européens et plus tard dans le monde entier, touchant jusqu’aujourd’hui plus de 120 pays, sur les 5 continents.

Les Libanais qui aiment profondément la musique sont les plus empressées à célébrer sa fête. À l’ATCL qui a commencé à célébrer cet événement, en 2013, la festivité revêt une grande importance.
La fête de la Musique atécélienne, dans sa deuxième édition, a été préparée par Sandra El Khoury, sous la supervision de la commission d’Animation du Club, dont le coordinateur est Imad Lahoud. Son principal sponsor était BLOM Bank
Conçu pour les petits et pour les grands, le programme comprenait 7 manifestations musicales des plus agréables, se déroulant toutes sur la pelouse.
Des sièges originaux, dans leur forme et leur blancheur, ont été mis à la disposition de la nombreuse assistance, composée des membres du Club, grands et petits, ainsi que de leurs invités, venus participer à la fête.

Programme pour tous les goûts
L’événement a commencé à 17h, avec le monde de YOYA, animation pour enfants (parade, jongleurs, Zumba, breakdance show, avec atelier de maquillage, Catwalk et d’autres surprises).
À partir de 18h30 et jusqu’à 19h15, la ″Chanterie de Beyrouth″ a pris la relève. Cette chorale de 22 enfants était dirigée par Noha Hatem.
De 19h30 à 20h45 ce fut le tour de ″ Pop Operatic show″, spectacle de Christina Haddad et de Marc Reaidy.
Le show suivant qui a débuté vers les 21h00, a été celui de la chanteuse Diane O’Sullivan accompagnée de son orchestre.
À 20h00, la formation LIL’P s’est produite, suivie, à 22h40, par Chady Nashef et son orchestre et ensuite à 23h environ jusqu’à minuit, par Allen et Bernard.
Ainsi, de 17h00 jusqu’à minuit, des artistes authentiques se sont relayés devant un auditoire charmé par leurs prouesses.
Une ambiance de bon aloi a régné tout au long de la fête. Crêpes, hot dogs, glace, pop-corn etc. étaient vendus a satiété à tous ceux qui voulaient se restaurer en écoutant de la bonne musique, celle qu’ils n’entendent pas tous les jours.
Oui, ″De la musique …″ Et de la bonne !