Photos

ATCL Nouvel exploit libanais (1)

Nasri Messarra, conférencier à l"'International Network for Social Network Analysis" en Floride

Cliquez sur une photo pour l'aggrandir ou démarrer le slide show
Photo
1. Nasri Messarra à l'INSNA

Un congrès important de l’organisation mondiale ″International Network for Social Network Analysis (INSNA - Sunbelt 2014)″, s’est tenu aux États-Unis, (Floride), du 18 au 24 février 2014.
300 chercheurs et experts dans le domaine des réseaux sociaux, venus de tous les coins des Etats-Unis et d’autres pays de la planète, ont participé à ce congrès. Beaucoup de ces experts sont considérés comme des références dans le domaine des réseaux sociaux.

Nasri Messarra, expert libanais, a été non seulement le seul du pays des Cèdres à être invité à cette rencontre internationale des sommités du Network, mais il a également été le seul des pays arabes, voire du Moyen-Orient à être accepté comme conférencier.

Voilà un nouveau sujet de fierté pour le Liban, le Liban plus fort que toutes les vicissitudes. C‘est aussi un nouvel honneur pour l’ATCL. Nasri Messarra est, en effet, l’un des membres du Club.

Lors de son intervention, le samedi 23 février 2014, au cours du congrès, le chercheur libanais a présenté à l’imposant et nombreux auditoire ses expériences, réalisées dans le cadre de ses recherches pour sa thèse.

Ces expériences l’ont amené, avec son directeur, le Professeur Anne Mione, à créer un genre nouveau de profils influents sur Facebook qu’ils ont appelé les «honeypot profiles». Leurs expériences, entre gestion et sociologie, captent de plus en plus l’intérêt des chercheurs et des entreprises. Elles ont déjà été présentées à la conférence EURAS en Slovaquie (2012), à la conférence Sunbelt 2014 de l’International Network for Social Network Analysis à Tampa (FL, USA, 2014) et feront l’objet d’une nouvelle présentation à l’Université Paris IX Dauphine (Juin 2014).

Rappelons succinctement le parcours professionnel et combien brillant de ce jeune chercheur bien de chez nous

En1991, Nasri Messarra fonde Kleudge, son entreprise de services informatiques. En 1994, il se lance dans le développement des sites web alors que la plupart de ses clients n’y ont pas accès. En 1996, avec l’écrivain et avocat, Me Alexandre Najjar (membre aussi du Club), il crée le premier site web dynamique directement connecté à une base de données, le «site des écrivains libanais francophones». En 2000, il fonde avec Karim Saikali (membre aussi de l’ATCL), BuyLebanese.com. En 2004, il crée avec Joumana Ghorra, sa femme, et Alain Nasnas (membre aussi du Club), un CD interactif pour enfants et jeunes sur l’histoire du Liban, Leebo. En 2008, avec Cheikh Jean-Philippe el Khazen (membre également du Club), il met en place l’infrastructure du réseau informatique et de communication électronique de l’ATCL.
Nasri Messarra est aujourd’hui consultant en stratégies de communication en ligne auprès de plusieurs entreprises et organismes locaux et internationaux (DHL, UNDP, JobDiva...). Il prépare un doctorat en la matière à l’Université de Montpellier 1. Il enseigne depuis 1991 à l’USJ dans plusieurs facultés des matières comme «Les stratégies de communication sur les réseaux sociaux en ligne», «La gestion de sites de commerce électronique», «La vidéo en ligne et la dynamique des réseaux sociaux alternatifs» et «l’e-conomy».

Interrogé au sujet de la communication des entreprises au Liban sur les réseaux sociaux en ligne, Messarra trouve que celle-ci se contente d’imiter la publicité traditionnelle.
«Les méthodes appliquées aujourd'hui au Liban ne bénéficient qu'à Facebook et leur retour sur investissement (ROI) est négatif pour les entreprises libanaises. La course aux fans, fait-il observer, est un gouffre financier. Les méthodes sociométriques nous permettent de trouver les multiplicateurs sociaux et de cibler les consommateurs potentiels au lieu de cibler les amateurs de citations et de concours. L’important, souligne-t-il, n’est pas d’être ami avec cent millions d’Africains, les harcelant de publicités, mais d’être ami avec le prochain « Nelson Mandela », le convainquant de prêcher pour la marque.»